L'Etoile imaginaire
(La Stella che non c'è)


Une aciérie italienne est vendue à des industriels chinois qui désirent emporter dans leur pays l'usine, avec toutes ses pièces, dont son haut fourneau. Vincenzo Bunoavolonta, responsable de la maintenance, croit détecter une importante défaillance.

Persuadé de la nécessité de réparer le dommage, il va entreprendre un périple à travers la Chine moderne. Dans ses pérégrinations et plongé dans un monde étranger parfois amical, parfois hostile, il rencontre une jeune Chinoise...

Le huitième long-métrage de Gianni Amelio est un voyage qui nous plonge dans la Chine contemporaine. Mais au sein des nombreux paysages traversés, magnifiques, Gianni Amelio nous montre une Chine beaucoup moins réjouissante : les écarts entre villes et campagnes, la dureté de la vie politique et les difficultés innombrables rencontrées par les Chinois. Indéniablement un très beau film.
Italie, 2006
1h43

Réalisation : Gianni Amelio
Scénario : Gianni Amelio et Umberto Contarello d'après le roman La Dismissione de Ermanno Rea
Photographie : Luca Bigazzi
Musique : Franco Piersanti
Interprètes : Sergio Castellitto, Tai Ling, Angelo Costabile
Distribution : Magrytte Films International
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse - alexartfilms.fr
Entretien - cineuropa.org
Entretien - courrierinternational.com
Entretien vidéo (Tai Ling) et clip

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques