Les Conséquences de l'amour
(Le Conseguenze dell'amore)


Tous les êtres humains ont un secret. Titta Di Girolamo en a au moins un sinon pourquoi un homme de cinquante ans vivrait-il depuis huit ans dans une chambre ordinaire d'hôtel d'une anonyme petite ville de la Suisse italienne ?

Huit ans passés apparemment sans travailler. Des années de silence et de cigarettes, des années à traîner entre le hall et le bar de l'hôtel. Une routine qui rien ne semble pouvoir rompre tant le personnage reste mystérieux et impénétrable. Aucun sentiment, aucune émotion ne semble à même de l'ébranler...

Tout est question d'ambiance dans ce film. Le huis clos de l'hôtel, au sein duquel l'action se confine pour l'essentiel, est aussi le huis clos des secrets que gardent précieusement Titta, le personnage principal parfaitement interprété par Toni Servillo (qui est aussi le commissaire dans La Fille du lac). Grâce à son jeu tout en intériorité, il traduit avec talent une fatigue et un ennui parfois cyniques, parfois émouvants. Le film est parfaitement maîtrisé du point de vue de la mise en scène et le suspense qui va nous amener petit à petit à la révélation des secrets de Titta et de surprise en surprise fonctionne complètement.

Willy Durand
Italie, 2004
1h40

Réalisation et scénario : Paolo Sorrentino
Photographie : Luca Bigazzi
Musique : Pasquale Catalano
Interprètes : Toni Servillo, Adriano Giannini, Olivia Magnani, Angela Goodwin, Raffaele Pisu
Distribution : Océan Films
Critique - arte.tv
Site du distributeur
Site du producteur (italien)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques