Bologna centrale


Un homme de nationalité française, dans sa quarantaine, entreprend un voyage par le train pour se rendre à Bologne, où il n’est pas venu depuis la fin des années 1970, quand il était encore adolescent.

A l’époque, la ville était le théâtre d’une lutte politique qui s’est muée en combat armé. Revenu sur place, l’homme confronte les souvenirs de ses anciens amants qu’il n’a jamais revus, des lieux qu’il a fréquentés et dont l’architecture a irrémédiablement subi le passage du temps, ainsi que des évènements dramatiques et collectifs dont il a été le témoin.

Produit à l’origine par l’atelier de création radiophonique de France Culture en tant que pièce sonore, Bologna Centrale est un projet à géométrie et forme variable dont Vincent Dieutre propose ici un équivalent cinématographique. Bologna Centrale épouse la forme du journal filmé, qui est aussi un journal de bord, les considérations du cinéaste reposant également sur le principe du voyage géographique. Les déconvenues du souvenir se font plus âpres lorsqu’elles se marient à un passé politique évanoui, à l’exception des séquelles terroristes, où aux fantômes qui ne cessent de peupler les considérations du cinéaste.
France, 2003
1h05

Réalisation et scénario : Vincent Dieutre
Photographie : Patrick Chiha
Distribution : PointLignePlan
Dossier - commeaucinema.com
Vincent Dieutre - objectif-cinema.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques