L'Incompris
(Incompreso)


Consul de Grande-Bretagne à Florence, Sir Duncombe vient de perdre sa femme. Il apprend la triste nouvelle à son fils aîné, Andrea, gamin d'une dizaine d'années ; par contre, le cadet - Milo, cinq ans - doit continuer à croire sa mère en vacances et en bonne santé.

Les deux enfants, très liés l'un à l'autre, passent leurs journées à s'amuser comme des fous, usant la patience de gouvernantes dépassées par leur turbulence. Le père, toujours retenu par ses fonctions, juge hâtivement la conduite d'Andrea comme celle d'un garçon insensible et irresponsable. Celui-ci souffre en silence de la préférence marquée de son père pour Milo, bambin capricieux et charmeur comme on l'est à son âge.

Propos du réalisateur :

« La chose qui me passionne le plus est le rapport affectif, qui laisse de côté le raisonnement. Le miracle de la vie est le fait d'avoir des sensations, une compréhension inconsciente pour l'autre dont nul ne peut expliquer les raisons. »

Presse :

« Ce classique du cinéma italien a ému aux larmes plusieurs générations de spectateurs : récit de l’incompréhension entre un père et son fils, que seule la mort parviendra à réunir, le film oppose le bonheur superficiel d’un cadre de vie idyllique, à la dureté et la noirceur des sentiments. Un mélodrame de l’enfance délicat et bouleversant.

Présenté à Cannes en compétition officielle en 1967 et sorti à Paris en 1968, L’incompris reçoit un accueil critique mitigé, mais sera réhabilité par la presse en 1978, lors de sa ressortie.

L’incompris est l’un des premiers films de Comencini sur l’enfance, ce qu’il poursuivra avec le célèbre Les aventures de Pinocchio en 1971, ou encore Un enfant de Calabre en 1987. Mêlés de gravité et d’émotion, ses films mettant en scène des enfants portent un regard nostalgique sur cet âge souvent oublié, les enfants acquérant une importance dramatique prépondérante et une autonomie qui nous ouvre les portes d’un autre monde. » (Comme au cinéma)
Italie, 1967
1h52

Réalisation : Luigi Comencini
Scénario et réalisation : Luigi Comencini, Leo Benvenuti, Piero De Bernardi, Lucia Drudi Demby, Giuseppe Mangione d'après un roman de Florence Montgomery
Photographie : Armando Nannuzzi
Musique : Fiorenzo Carpi
Interprètes : Stefano Colagrande, Simone Giannozzi, Anthony Quayle, John Sharp, Giorgina Moll, Graziella Granata
Distribution : Carlotta Films

Dossier pédagogique ici.
Critique - cineclubdecaen.com
Dossier - abc-lefrance.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques