Lust, caution
(Se, jie)


En pleine Seconde Guerre Mondiale, à Shanghai, alors que le Japon occupe la Chine et Hong Kong, les vies de Wang Jiazhi et Mr Yee vont se croiser sur fond d’espionnage.

Wang Jiazhi est une étudiante entrée dans la Résistance. Mr Yee est un homme politique très puissant travaillant pour les forces d’occupation japonaises. Alors que les étudiants chinois tentent d’organiser un assassinat politique, Wang Jiazhi est chargée par la Résistance de séduire Mr Yee. Mais rapidement, leurs relations vont devenir bien plus complexes que la jeune femme ne l’aurait pensé…

Lust, caution est un mélodrame traversé de fulgurances et de coups d’éclat. Ang Lee construit le portrait complexe et captivant d’une femme dans la tourmente. Tout se mêle, la petite histoire et la grande, l’intérêt de la cause et l’attraction des êtres. La mise en scène, le montage et la minutie apportée à la lumière, aux costumes et aux décors créent aussi un écrin feutré et sensuel qui enserre la violence sourde du temps de guerre.
Taïwan, 2007
2h36

Réalisation : Ang Lee
Scénario : James Schamus d'après le roman de Eileen Chang
Photographie : Rodrigo Prieto
Musique : Alexandre Desplat
Interprètes : Wei Tang, Joan Chen, Tony Leung Chiu Wai, Anupam Kher, Lee Hom Wang
Distribution : UGC Ph

Lion d'or du festival de Venise 2007
Critique - arte.tv
Critique - critikat.com
Critique - filmsactu.com
Critique - lemonde.fr
Débats en Chine - chine-informations.com
Dossier - commeaucinema.com
Entretien vidéo (Ang Lee) - premiere.fr
Images du film commentées par Ang Lee (portfolio sonore) - lemonde.fr
Site du film
Sur la nouvelle de Zhang Ailing adaptée par Ang Lee, par Brigitte Duzan

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques