Punch-drunk love (Ivre d’amour)




Barry Egan est à la tête d’une entreprise qui revend des stocks de produits ayant fait l’objet d’une promotion. Il est seul et pas très bien dans sa peau. Un jour, Il a recours au téléphone rose et devient l’objet d’un chantage. Dans le même temps, une de sept sœurs lui organise un rendez-vous avec Lena, une collègue de travail. Même s’il prétend, au départ, ne pas être intéressé par cette rencontre, Barry finit par accepter et tombe amoureux de Lena. Grâce à des bons d’achat échangeables contre des voyages en avion qu’il collectionne depuis longtemps, il décide de partir à Hawaï retrouver Lena en déplacement pour son travail.

Paul Thomas Anderson est un virtuose de la caméra. Il l’avait déjà démontré dans le superbe Boogie nights et plus récemment dans Magnolia. Son sens de la mise en scène et sa maîtrise de l’outil cinématographique sont évidents. Punch-drunk love se concentre sur un personnage, héros malgré lui d’une intrigue sous pression. Une atmosphère intense et étouffante se dégage du film, surtout dans la première moitié du film. Elle est accentuée par un traitement particulier de la bande sonore : la musique et les bruitages scandent le rythme du récit. Le film est un vrai suspense psychologique, doublé d’une comédie singulière et d’une romance pas comme les autres.
USA, 2002
1h31

Réalisation et scénario : Paul Thomas Anderson
Photographie : Robert Elswit
Musique : Jon Brion
Interprètes : Adam Sandler, Emily Watson, Philip Seymour Hoffman, Luis Guzman, Mary Lynn Rajskub , Ashley Clark
Distribution : Columbia Tristar Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques