L'Homme sans passé
(Mies vailla menneisyyttä)




Une ville, la niut. Un homme endormi sur un banc, sa valise à ses pieds, se fait violemment tabasser par des voleurs. Au matin, des gamins le découvrent gisant inanimé et presque mort. C'est ainsi que l'homme se réveille dans un lit d'hôpital, la tête enrubannée et vide. L'homme est devenu amnésique, oubliant jusqu'à son nom. Recueilli par les habitants du port, il va essayer de reconstruire son histoire.

L'extraodinaire de cette histoire tend davantage à la façon dont elle nous est racontée qu'au sujet lui-même. Aki Kaurismaki (Au loin s'en vont les nuages) n'a pas son pareil pour nous plonger dans des aventures où le burlesque, l'humour pince-sans-rire et l'imaginaire l'emportent toujours sur la gravité de la situation. Il rend hommage à ses personnages, des gens ordinaires qui n'ont que leur simplicité et leur générosité à mettre en exergue. Et c'est cela justement qui les rend émouvants, beaux et pour finir exceptionnels !

L'Homme sans passé est aussi une réflexion pertinente sur l'Identité et les conséquences que sa perte peut engendrer au regard de nos sociétés policées.

Dany Béchet
Finlande, 2001
1h37

Réalisation et scénario : Aki Kaurismaki
Photographie : Timo Salminen
Interprètes : Markku Peltola, Kati Outinen, Annikki Tähti, Juhani Niemelä, Kaija Pakarinen, Sakari Kuosmanen
Distribution : Pyramide

Grand prix du Jury du Festival de Cannes 2002.

Prix d'interprétation Féminine pour Kati Outinen.
Dossier pédagogique CNC - site-image.eu

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques