Juliette et le photographe




Une histoire d'amour qui n'en finit pas s'expose en Une de Libération, de l'Express... Depuis quinze ans, Denis Dailleux, photographe à l'agence VU, a fait de sa grande tante Juliette, son modèle préféré. Il l'avait perdue de vue pendant vingt ans mais pour lui, elle a pris une fleur de tournesol, l'a mis sur la tête comme un diadème et lui a dit "ça te va ?".

La célébrité de Juliette, le modèle, n'a en apparence rien changé à la vie de Juliette Onillon, la paysanne. Dans son village, "la mère Onillon" est du genre "mal vue". Vêtue d'un sarrau, jurant souvent, cette fermière de 95 ans au visage buriné comme celui d'une indienne n'a jamais eu peur du "qu'en dirat-ton".

Ce film rend hommage aux "gens de peu" et à l'essentiel de notre vie : la relation aux autres plus que l'illusion de des images.
France, 2002
1h03

Réalisation : Franck et Marie-Laurence Delaunay
Photographie : Marie-Laurence Delaunay
Production : Candela Productions, France 3 Ouest, TV 10 Angers

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques