Ma caméra et moi




Dès sa naissance, Max a été filmé par son oncle. Max est un enfant adopté et il se sent abandonné lorsque ses parents adoptifs ont un enfant et lui un frère. C'est pourquoi son oncle décide de lui offrir une caméra. A partir de ce moment-là, Max ne cessera de filmer que pour dormir et faire l'amour. A l'âge adulte, Max décide de monter sa petite entreprise proposant ses services de vidéaste pour des mariages, des CV en vidéo, etc. Un jour, Max rencontre (filme) Lucie. C'est le coup de foudre ! Elle est aveugle et masseuse. Avant de lui parler, il la suit et la filme sans cesse. Comme il ne peut plus se passer d’elle, il prend rendez-vous pour des massages...

Christophe Loizillon réussit une belle comédie. Certaines séquences sont irrésistibles. On ne s’ennuie jamais, on s’amuse tout en se posant quelques questions concernant notre propre relation aux images. Qu’en est-il d’une relation au monde et à l’autre filtrée par les images ? Où se situe la vérité ? Dans les images ou dans la vie ? Que désire-t-on ? Le corps ou l’image ?

Willy Durand
France, 2001
1h25

Réalisation : Christophe Loizillon
Scénario : Christophe Loizillon et Santiago Amigorena
Photographie : Aurélien Devaux
Musique : Laurent Martin
Interprètes : Zinedine Soualem, Julie Gayet, Julien Collet, Isabelle Grare
Distribution : Rezo Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques