Mes chers voisins
(La Comunidad)




Il s'agit d'une comédie décapante, tonitruante, me née tambour battant par la géniale Carmen Maura. Ici, elle joue le rôle de Julia, employée dans une agence immobilière. Un jour, elle invite des clients potentiels à visiter un appartement qui se situe dans un immeuble glauque et délabré. C'est un appartement luxueux dont le propriétaire a disparu mystérieusement du jour au lendemain. Investissant les lieux, histoire de casser sa routine, elle est bientôt en proie à la curiosité de "ses chers voisins" qui vont vite lui faire comprendre qu'elle n'est pas la bienvenue. Mais c'est sans compter avec la ténacité de Julia !

Personnellement, c'est avec ce film que j'ai découvert Alex de la Iglesia dont les précédentes réalisations que je ne connais pas, Le Jour de la bête et Action mutante, mettent en évidence, d'après Télérama, "les tares de la société espagnole : religiosité, cynisme, machisme".

Dans Mes chers voisins, l'humour noir et grinçant est omniprésent, mettant en lumière un aspect du genre humain peu reluisant, rongé par la cupidité et prêt à tout pour l'assouvir.

Carmen Maura a commencé sa carrière d'actrice grâce à Pedro Almodovar dans Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier et a tourné en autres avec lui Femmes au bord de la crise de nerfs. Côté français, on a pu la voir dans Le Bonheur est dans le pré d'E. Chatilliez, Alliance cherche doigt de J. P. Mocky, Alice et Martin d'A. Téchiné.

Dany Béchet
Espagne, 2000
1h45

Réalisation : Alex de la Iglesia
Scénario : Alex de la Iglesia, Jorge Guerrica Echeverria
Photographie : Kiko de la Rica
Musique : Roque Banos, José Padilla
Interprètes : Carmen Maura, Eduardo Antuna, Maria Asquerno, Jesus Bonilla, Marta Fernandez Muro, Paca Gabarain
Distribution : Lolistar

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques