Jeanne et le garçon formidable




Jeanne est standardiste dans une agence de voyages. Elle est jeune, belle, sensuelle et gaie. Elle aime la vie et les rencontres. Elle retrouve François qui est militant dans Act Up, il lui chante comment la vie est difficile pour un séropositif. Avec les garçons elle a plusieurs histoires sans lendemain jusqu'au jour où elle rencontre le grand amour dans le métro avec Olivier. Il lui annoncera qu'il a le sida sur un air de java.

Olivier Ducastel et Jacques Martineau, deux débutants ont osé relever le défi de la comédie musicale.

Olivier Ducastel - 36 ans - ancien élève de l'IDHEC devenu monteur : " J'ai lu le script, j'ai été jaloux, j'aurais voulu l'écrire, j'étais certain qu'il y avait un film dans ce scénario, je voyais les images."

Jacques Martineau - 34 ans - est agrégé de lettres. Il a étudié le chant au conservatoire et a milité à Act Up. Il y a 5 ans, lors d'une rencontre avec un jeune producteur (Cyriac Auriol) qui rêvait de porter à l'écran une comédie musicale, Jacques choisit le sida comme thème : "La musique était pour moi indispensable sur ce sujet. Ce que disent les chansons, on ne peut pas le dire avec des dialogues."

Nous avons aimé ce film pour son originalité, son réalisme et son optimisme, les acteurs y sont excellents. Nous avons aussi apprécié ses petits clins d'oeil face au racisme et à la bourgeoisie. Un film formidable !
France, 1997
1h38

Réalisation : Olivier Ducastel et Jacques Martineau
Scénario et chansons : Jacques Martineau
Photographie : Mathieu Poirot-Delpech
Musique : Philippe Miller
Interprètes : Virginie Ledoyen, Mathieu Demy, Jacques Bonnaffé, Valérie Bonneton, Frédéric Gorny

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques