Lautrec




Henri Marie de Toulouse Lautrec naît en 1864 dans une famille d'aristocrates d'Albi. Une maladie osseuse (problème de consaguibité) et deux chutes de cheval le laisse nain et estropié à 14 ans.

Roger Planchon retrace la vie agitée de ce nabot de génie que "la folie de la peinture a dévoré" comme le dit un protagoniste du film.

On suit Toulouse Lautrec à Montmartre où il s'installe. On nous fait partager sa vie de bohême et ses multiples rencontres artistiques : Degas, Renoir, Van Gogh. Il est question de création, de combat, pour un art nouveau qui dérange les bonnes moeurs et l'académisme des salons. On assiste à sa liaison "cahoteuse" avec Suzanne Valadon.

Puis Toulouse Lautrec trouve refuge et inspiration dans les cabarets (le Moulin rouge), les bals populaires et les maisons closes. Il côtoie la Goulue et le chansonnier Aristide Bruant qui pousse "sa goualante" avec Nini, peau de chien". Le film se termine sur l'anéantissement. Il meurt en 1901 au château de Malromé en Gironde.
France, 1998
2h05

Réalisation et scénario : Roger Planchon
Photographie : Gérard Simon
Musique : Jean-Pierre Fouquet
Interprètes : Régie Roger, Elsa Zylberstein, Anémone, Claude Rich, Jean-Marie Bigard, Marie Borotra
Distribution : Les Films du Losange

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques