Je rentre à la maison
(Vou para casa)


Gilbert Valence est un acteur connu et exigeant qui ne s'intéresse qu'à l'essentiel et refuse le superflu. Un soir, à l'issue d'une représentation du Roi se meurt d'Eugène Ionesco, il apprend qu'un accident de la route vient de coûter la vie à sa femme, sa fille et son beau-fils... C'est alors le travail de deuil qui commence. Gilbert Valence partage alors sa vie entre le théâtre et son petit-fils.

L'action du film se déroule à la veille de l'an 2000 et, au-delà de l'histoire, c'est la perception du réalisateur quant à son temps qui nous est proposée. Gilbert Valence (Michel Piccoli, excellent) nous apparaît rapidement comme un alter ego d'Oliveira lui-même, constatant le fossé qui le sépare (lui et son cinéma) dorénavant du monde tel qu'il se fait aujourd'hui. Ainsi, il est partagé entre l'incompréhension (scène du vol) et la nécessité de rréactiver des valeurs éthiques (il refuse de jouer dans un film où il est question de violence).
Ce film est tout simplement remarquable. Chaque plan est un vrai régal pour l'oeil. Tout y est subtil et intelligent.

Willy Durand
France / Portugal, 2001
1h30

Réalisation et scénario : Manoel de Oliveira
Photographie : Sabine Lancelin
Interprètes : Michel Piccoli, Antoine Chappey, John Malkovich, Catherine Deneuve, Leonor Baldaque, Leonor Silveira, Ricardo Trepa, Jean-Michel Arnold
Distribution : Gemini Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques