Le Singe
(Maimal)




Dans un village kirghize, un jeune garçon, appelé par ses amis Le Singe à cause de ses oreilles un peu trop décollées, attend son incorporation pour le service militaire.

Avec les autres garçons de son âge, il fait l'expérince des premiers émois, du premier amour, des premières blessures. Le quotidien, rendu douloureux par l'alcoolisme du père, le contraint à grandir plus vite que les autres...

Le Singe est le dernier volet d'une trilogie autobiographique commencée avec La Balançoire puis Le Fils adoptif. Cependant, ce film absolument remarquable (primé au dernier Festival des 3 Continents à Nantes) est aussi le reflet d'une époque et de la manière dont vivent les gens en Kirghizie. un film plein de sentiments et d'émotions.

Willy Durand
Kirghizie, 2001
1h38

Réalisation : Aktan Abdykalykov
Scénario : Aktan Abdykalykov, Avtandil Adykoulov, Tonino Guerra
Photographie : Hassan Kydyraliev
Musique : Alexander Yurtaev
Interprètes : Mirlan Abdykalykov, Sergej Golovkin, Dzylkycy Dzakypov, Alexandra Mitrokhina
Distribution : Haut et Court


accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques