Garage Olimpo




Fin des années 70 à Buenos Aires. Maria milite dans une organisation qui s'oppose à la dictature militaire en Argentine. Elle habite avec sa mère qui loue des chambres dans une grande demeure familiale. Parmi les locataires, Félix, un jeune homme mystérieux et amoureux de Maria. Un jour celle-ci est enlevée sous les yeux de sa mère par un escadron de militaires en civil. Emprisonnée au Garage Olimpo, un des nombreux lieux de torture qui hantent le centre de Buenos Aires, la jeune femme retrouve Félix... son tortionnaire. Le salut de Maria passe par Félix...

Marco Bechis a lui-même été victime de la répression des généraux. C'est avec un réalisme froid qu'il dépeint l'univers de ces véritables entreprises de la dictature où tout est hiérarchisé, ordonné, "fonctionnarisé" jusqu'à la banalisation de la torture. Dans ce décor kafkaïen se joue une histoire d'amour, un face à face entre un bourreau des corps et un bourreau des coeurs. Le réalisateur filme sans mièvrerie ce duel sentimental où se côtoient mensonge et vérité, doute et espoir. Le suspense est contant car la tension est permanente dans ce récit à l'issue incertaine. Garage Olimpo est surtout un film utile, pour ne pas oublier. Une oeuvre talentueuse, forte et subtile qui nous tient en haleine de bout en bout. Incontournable.

__________


Marco Bechis



Né à Santiago du Chili en 1955, Marco Bechis a grandi en Argentine. En 1977, il est expulsé d’Argentine pour des raisons politiques et s’exile à Milan. Enseignant à Buenos Aires et photographe à New York. Il découvre la réalisation à la Albedo Film School de Milan en 1981. Il réalise son premier long métrage, Alambrado, en 1991. En 1999, il réalise Garage Olimpo puis, en 2008, La Terre des hommes rouges.

Mathieu Czerwinski
Espagne / Italie, 1999
1h38

Réalisation : Marco Bechis
Scénario : Marco Bechis, Lara Fremder
Photographie : Ramiro Civita
Musique : Jacques Lederlin
Interprètes : Antonella Costa, Carlos Echeverria, Chira Caselli, Enrique Pineyro, Paola Bechis, Pablo Razuk
Distribution : Océan Films
Critique - fluctuat.net
Critique - lesinrocks.com
Marco Bechis - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques