Le Trône de la mort
(Marana simhasanam)




Ce film se présente d'abord comme une chronique paysanne somme toute assez banale jusqu'au moment où le récit se transforme en une fable doucement satirique. Tout bascule parce que, suite à un vol, Krishnan, un paysan très pauvre, se voit accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis et est condamné à mort. Le film aurait pu classiquement montrer le combat d'un homme qui veut prouver son innocence. Au lieu de cela, Krishnan est ravi de cette condamnation car il va être le premier à mourir grâce à une technologie, la chaise électronique, dont l'acquisition a pu être possible grâce à un prêt de la Banque Mondiale et des Etats Unis. La mort devient alors glorieuse et l'exécution un e fête...

Murali Nair est né au Kerala, une région du sud de l'Inde où il a d'ailleurs tourné ce premier long métrage. Ce qui lui donne une résonnance toute particulière lorsque l'on sait que le Kerala fut longtemps administré par les communistes dont la politique fut une des pus "progressistes" qu'ait connu une région de l'Inde.

Willy Durand
Inde, 1999
1h01

Réalisation : Murali Nair
Scénario : Bharatham Narakkal
Photographie : M. J. Radhakrishnan
Interprètes : Vishwas Njarakkal, Lakshmi Raman, Suhas Thayat, Jeevan Mitva
Distribution : Mondo Films
Critique - chronicart.com
Critique - fluctuat.net
Dossier - abc-lefrance.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques