The Hole




Tsaï Ming-liang, sur une idée originale d'Arte, a imaginé ce film dont l'action se situe sept jours avant l'an 2000. Le moins que l'on puisse dire c'est que la vision du réalisateur est particulièrement pessimiste, comme il le dit lui-même : "Je n'ai pas une vue très optimiste sur le futur... Je ne peux le voir que plein de tragèdies et de doute".

Ainsi pleut-il sur taipei et une mystérieuse épidémie se répand partout. La situation est apocalyptique ! Les deux personnages principaux, la femme du dessous et l'homme du dessus, sont deux êtres qui ne savent plus communiquer, un des traits caratéristiques de lamodernité selon Tsaï Ming-liang. Et il n'est guère permis de penser que le trou creusé entre les deux appartements permette de recréer de sliens.

Pour autant ce film curieux n'est pas un film noir parce qu'il est rythmé par des chansons populaires des années 60 mises en scène avec beaucoup d'humour. Ces chansons évoquent le monde imaginaire des personnages mais aussi celui du réalisateur, né en 1957.

The Hole est le quatrième film de Tsaï Ming-liang. Il débuta par une carrière de scénariste avant de tourner son premier film en 1992, Les Rebelles du Dieu Néon. Il réalise ensuite Vive l'amour en 1994 et La Rivière en 1996. Tous ses films sont particulièrement singuliers.
Taïwan, 1998
1h35

Réalisation : Tsaï Ming-liang
Scénario : Tsaï Ming-liang, Yang Ping-ying
Photographie : Liao Peng-jung
Interprètes : Yang Kuei-mei, Lee Kang-sheng, Miao Tien, Tong Hsiang-chu, Lin Hui-chin, Lin Kun-huei
Distribution : Haut & court
Critique - chronicart.com
Critique - fluctuat.net
Critique - lumiere.org
Dossier - abc-lefrance.com
Entretien - vacarme.eu.org
Tsai Ming-liang - cineclubdecaen.com
Tsai Ming-liang - filmdeculte.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques