After life




"La mort est d'abord une image, elle reste une image. Elle ne peut être consciente en nous que si elle s'exprime, et elle ne peut s'exprimer que par des métaphores." (Gaston Bachelard)

Ce second long métrage de Kore-eda Hirokazu est particulièrement original. Comme dans son premier film, Maborosi, il est question de la mort. Mais autant Maborosi était un film grave et philosophique, autant Afler life est délicat et léger.

L'action se situe entre la vie et la mort, le paradis et la terre, dans un lieu par lequel chacun doit passer avant de mourir définitivement. Chaque nouvel arrivant doit choisir le meilleur moment de sa vie et en faire un récit le plus précis possible. Une équipe de professionnels lui offre en effet de le reconstituer et de le revivre, mais il ne peut emporter qu'un seul souvenir. Ainsi chaque mort se retrouve confronté à sa propre mémoire : quel souvenir emmener avec soi dans l'éternité ?

Cette histoire fut l'occasion pour le réalisteur de se confronter à ses propres souvenirs mais aussi à l'histoire du Japon d'après-guerre au travers des témoignages de vieilles personnes. Enfin, toutes les situations créent de nombreux moments très touchants mais aussi parfois très drôles.

Kore-eda Hirokazu est né en 1962. Il a d'abord travaillé pour la télévision et remporté de nombreux prix pour son travail documentaire. Il est sans doute un des réalisateurs les plus prometteurs.

Willy Durand
Japon, 1998
2h

Réalisation et scénario : Kore-eda Hirokazu
Photographie : Ytaka Yamazaki, Masayoshi Sukita
Musique : Yasuhiro Kasamatsu
Interprètes : Arat, Erika Oda, Susumu Terajima, Takashi Naito, Kei Tani, Taketoshi Naito, Sadao Abe, Kisuke Shoda, Kasuko Shirakawa, Yusuke Iseya
Distribution : Connaissance du cinéma
Critique - telerama.fr
Hirokazu Kore-Eda - cineasie.com
Hirokazu Kore-Eda - sancho-asia.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques