Together


A Stokholm, une communauté hippie vit dans une promiscuité joyeuse : les couples se font et se défont, regardent pousser leurs légumes, ne mangent jamais de viande et ont juré la perte du Grand Capital. Les contraintes sociales sont oubliées, les enfants s'épanouissent à l'écart du cadre scolaire, les discussions sont libres et l'amour aussi.
Cependant, un beau jour, la sérénité de ce microcosme est perturbée par l'arrivée impromptue d'une inconnue, Elisabeth, la soeur de Göran. Celle-ci, lassée des violences répétées de son mari, débarque avec enfants et bagages. La vie des uns et des autres va s'en trouver changée à jamais.

Voici un film dont le titre est tout à fait approprié car il fait du thème de la communauté son enjeu principal. Au passage, cette question semble particulièrement intéresser les réalisateurs scandinaves car la communauté était déjà au centre de l’avant-dernier film de Lars Von Trier, Les Idiots.
Pour autant, ces deux films n’ont guère de points communs. Together étant avant tout une comédie dynamique (le rythme du film est parfait) et jubilatoire (en sortant de la salle, vous serez enthousiaste). Ce film met en scène une multitude de personnages tous plus attachants les uns que les autres qui vivent au sein d’une communauté où tous les genres sont représentés : libertaires, socialistes, hippies, etc. Ce microcosme vit ensemble et semble s’en sortir tout en respectant la liberté politique et sexuelle de chacun. Néanmoins, les différences existent et il ne faudrait pas grand chose pour qu’elles s’expriment. Göran a une sœur dont le mariage se passe de plus en plus mal. Suite à des violences conjugales, elle et son fils rejoignent temporairement la communauté. Ces deux personnes issues de la société de consommation vont peu à peu foncièrement perturber les anciennes habitudes communautaires et nous faire rire sans le recours aux recettes habituelles du genre.
Le tout se termine par nouvelle proposition communautaire qui, selon le réalisateur, devrait nous inspirer.

Willy Durand
Suède, 2001
1h45

Réalisation, Scénario : Lukas Moodysson
Interprètes : Lisa Lindgren, Michael Nyqvist, Emma Samuelsson , Sam Kessel, Gustaf Hammarsten.
Distribution : Haut et Court

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques