Caramel


A Beyrouth, cinq femmes se croisent dans un institut de beauté, microcosme coloré et sensuel.

Layale aime Rabih, mais Rabih est marié. Nisrine est musulmane et son mariage prochain pose problème : elle n’est plus vierge. Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes. Jamale refuse de vieillir. Rose a sacrifié sa vie pour s’occuper de sa sœur âgée. Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au cœur de leurs conversations intimes et libérées.

Les personnages féminins que la réalisatrice filme avec amour, tendresse, humour, et émotion véhiculent des histoires plus ou moins dramatiques (il y a la future mariée en proie à la peur, la jeune femme dont l’amant ne veut pas quitter son épouse, la vieille fille, etc) mais croqués avec fraîcheur. D’autant que toutes sont campées par des actrices habitées, lumineuses, voire franchement sublimes. Le tout dans une ville de Beyrouth que l’on voit peu mais dont on devine l’influence.
Liban, 2007
1h35

Réalisation : Nadine Labaki
Scénario : Jihad Hojeily, Rodney El Haddad, Nadine Labaki
Photographie : Yves Sehnaoui
Musique : Khaled Mouzanar
Interprètes : Yasmine Al Masri, Joanna Moukarzel, Gisèle Aouad, Adel Karam, Nadine Labaki, Sihame Haddad, Aziza Semaan
Distribution : Bac Films
Critique - critikat.com
Critique - fluctuat.net
Critique - lemonde.fr
Critique et forum - telerama.fr
Critiques - critico-blog.viabloga.com
Dossier - commeaucinema.com
Site officiel

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques