Changement d'adresse




David, jeune provincial embarrassé qui enseigne l'art du cor, s'installe à Paris en colocation avec Anne, jeune fille délurée et expansive rencontrée dans la rue, et qui tient une boutique de photocopies. Après une première et naturelle tentative de rapprochement charnel, les deux partenaires conviennent que le fondement d'une colocation réussie relève de l'entretien d'une saine amitié plutôt que de celui des braises de la passion.

« Enfant, mon amour du cinéma a commencé avec le burlesque et cela ne m'a pas quitté ! Je trouve que la maladresse est extrêmement belle, touchante, cinématographique, plaisante à voir. Elle est aussi pour moi l'expression la plus profonde de l'homme : un être dans un monde qui lui est étranger et auquel il essaye de s'adapter. » (Emmanuel Mouret)

Ce film a été l'une des bonnes surprises du cinéma français des dernières années. C'est une comédie fine, légère, élégante, avec des dialogues savoureux et une pointe de cruauté. Son auteur-réalisateur-interprète, Emmanuel Mouret, se situe dans la tradition burlesque des Buster Keaton, Jacques Tati, Jim Carey. Il fait penser aussi à l'Antoine Doinel de Truffaut, à Rohmer, à Dino Risi, à Woody Allen et beaucoup d’autres. Mais n'accordons pas trop d'importance à ces références, à la fois flatteuses et écrasantes : Emmanuel Mouret a un ton, un style, un univers bien à lui, qui ne demandent qu’à conquérir un large public.

Emmanuel Mouret



Adolescent cinéphile originaire de Marseille, Emmanuel Mouret monte à Paris où il prend des cours d'art dramatique et intègre la FEMIS. Il réalise des courts métrages, ainsi qu'un moyen métrage remarqué, Promène-toi donc tout nu ! qui lui permet d'imposer son style. Il interprète souvent le rôle principal de ses films, un jeune homme candide et maladroit, comme dans son premier long métrage, Laissons Lucie faire (2000). Il réalise 4 ans plus tard Vénus et Fleur puis Changement d'adresse en 2006, Un baiser s'il vous plaît en 2007, et enfin en 2009, un film plus franchement burlesque, Fais-moi plaisir !. L'acteur-réalisateur-gaffeur y est entouré de Judith Godrèche et Déborah François.

Antoine Glémain
France, 2005
1h25

Réalisation et scénario : Emmanuel Mouret
Photographie : Laurent Desmet
Musique : Franck Sforza
Interprètes : Emmanuel Mouret, Frédérique Bel, Fanny Valette, Dany Brillant, Ariane Ascaride
Distribution : Shellac
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - peauneuve.net
Dossier - commeaucinema.com
Emmanuel Mouret - cineclubdecaen.com
Entretien - critikat.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques