Xiao Wu, artisan pickpocket




Jia Zhang Ke, né en 1970, est certainement un des réalisateurs chinois les plus doués et les plus prometteurs de sa génération. Ce premier film fut primé dans de nombreux festivals comme Nantes, Berlin et Vancouver, et son second film, Le quai, vient de remporter le premier prix du dernier festival des 3 Continents.

Ce film (tourné avec des acteurs non professionnels) raconte l’histoire d’un pickpocket particulièrement doué (Xiao Wu) qui, de retour dans sa ville, découvre que son ancien comparse, Xiao Yong, est devenu un nouveau riche grâce au trafic de cigarettes. Xiao Wu, ne sachant pas quelle attitude adoptée face à tous ces changements de valeurs (le trafiquant fait figure de modèle), se réfugie alors dans la solitude (il ne connaît que la petite délinquance et ne semble pas être en mesure d’en sortir) et dans l’errance et se laisse porter par les événements et les rencontres. Mais la prison le guette à nouveau…

Jia Zhang Ke réalise un film juste qui nous montre le monde sans artifice et sans illusion.

Willy Durand
Chine, 1997
1h48

Réalisation, scénario et dialogues : Jia Zhang Ke
Photographie : Yu Lik Wai
Musique : Haruyuki Suzuki
Interprètes : Wang Hong Wei et des acteurs non professionnels
Distribution : Connaissance du cinéma
Critique - lesinrocks.com
Jia Zhang-ke - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques