Histoires de fantômes chinois




Au sein d'un Moyen Âge idéalisé où des créatures fantastiques anciennes trouvent formes réelles, Ning Caichen, jeune collecteur de créances, s'engage sur les routes d'une Chine de fantaisie où lamagie est dominante, dans le but de faire le deuil d'un amour qui l'a abandonné. Son chemin le conduit successivement dans un temple déserté mais peuplé de fantômes facétieux, puis dans la Cité des Morts où il est sauvé in extremis par Qian, une mystérieuse femme fantôme à la beauté envoûtante. De nombreuses aventures se succèdent ainqi jusqu'à lapoursuite finale où se retrouvent la plupart des personnages du film.

Cette version d'Histoires de fantômes chinois marque les débuts de Tsui Hark dans le monde du cinéma d'animation. Ce projet est assez novateur car le réalisateur a recours à des expérimentations en 2D / 3D et à l'animation de synthèse peu courantes à l'époque (le film fut réalisé au début des années 90). Il réussit à imprimer son style dynamique au film en un tout esthétique et cohérent.

Willy Durand
Hong Kong, 1997
1h24

Réalisation : Andrew Chen, Tsui Hark
Scénario : Tsui Hark
Animation : Tetsuya Endo, Norichika Endo, Komatsubara Kazuo, Nakammura Takashi
Musique : Ricky Ho
Avec les voix de : Jan Lam, Lai Sui-yan, Tsui Hark, Ko Min-fai, Wong Yu-min, James Wong
Distribution : Steward
Critique - animeland.com
Tsui Hark - asiepassion.com
Tsui Hark - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques