Anna M


La journée, Anna rénove des manuscrits pour la Bibliothèque de France, le soir, elle partage un appartement avec sa mère et un chien. Un jour, Anna se jette sous une voiture.

Elle se réveille à l’hôpital, confiée aux soins du docteur Zanevsky. L’attention professionnelle et l’écoute du médecin touchent la jeune fille qui tombe instantanément amoureuse de lui. Rapidement, elle se persuade d’être courtisée et de vivre une belle histoire d’amour alors que le docteur, marié, ne se doute de rien.

Dire d'emblée que Isabelle Carré interprète Anna M de manière magistrale. Elle est tout simplement remarquable et elle porte véritablement ce film. L'érotomanie, puisqu'il est question de cela dans le film, n'est pas une "maladie" très répandue ni très connue et le film de Michel Spinosa nous permet d'en apréhender les contours et surtout les processus, notamment dans la manière dont une personne peut intégrer dans un système construit de toute pièce par elle seule des évènements très anodins. Et tout est effectivement question de point de vue ! Les choses peuvent donner lieu à des interprétations très différentes du moment que les intérêts différent. Et tout l'enjeu de ce film se situe peut-être là : qu'est-ce qui est vrai finalement ? Et même si le scénario du réalisateur ne laisse guère de place au doute (Anna M est bien "folle") Isabelle Carré porte son personnage au-delà et nous indique que tout n'est peut-être pas aussi simple qu'il y paraît.

Willy Durand
France, 2006
1h46

Réalisation et scénario : Michel Spinosa
Photographie : Alain Duplantier
Interprètes : Geneviève Mnich, Isabelle Carré, Gilbert Melki, Anne Consigny, Gaëlle Bona, Samir Guesmi, Julie Brochen, Geordy Monfils
Distribution : Diaphana
Critique - lemonde.fr
Critique et entretien - liberation.fr
Critique et entretiens vidéo - arte.tv
Critiques - telerama.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques