Libero
(Anche libero va bene)


Tommi, 11 ans, vit avec sa grande soeur, Viola, et leur père Renato depuis que Stefania, mère instable et femme fragile, les a abandonnés. Malgré les difficultés économiques et les sautes d'humeur du père, la petite famille s'en sort, tentant de rester unie et de se soucier de chacun.

Kim Rossi Stuart, déjà merveilleux acteur au cinéma comme au théâtre, prouve avec Libero, qu’il a mis en scène, co-écrit et interprété, qu’il est également un excellent cinéaste. Il signe en effet un très beau film sur la famille, mais aussi sur l’enfance.

On est touché par le personnage de Tommi, garçon timide et sensible. A la différence de sa sœur qui s’extériorise et préfère prendre les choses à la légère plutôt que de voir la réalité, on voit que Tommi porte le poids d’une histoire familiale complexe du haut de ses 11 ans. Il garde tout, refoulant la douleur provoquée par l’absence réelle de maman, préférant trouver refuge seul sur le toit de son immeuble.

Libero nous montre la vie d’une famille, avec ses erreurs, ses sentiments intenses parfois même violents. Le père n’a pas un caractère facile, la mère est restée une grande gamine mais tous deux, malgré leurs difficultés, cherchent à aimer leurs enfants du mieux possible.

Film émouvant et réaliste grâce en particulier à une parfaite interprétation des acteurs, Libero porte aussi une dose de mystère autour du personnage de la mère. Cela en fait un film bouleversant, une très belle première œuvre cinématographique.

Propos du réalisateur :

"Une fois atteint l’âge adulte, la vie devient pour beaucoup d’entre nous une expérience plus mentale et moins sensorielle. On ne vit plus les choses avec la plénitude magique de l’enfance, avec cette espèce de tridimensionnalité émotive. C’est d’ailleurs ce qui nous a poussés à parler de ce moment où se posent les bases de la vie.

Au cours de la phase d’écriture, j’ai voulu regarder le monde qui nous entoure avec des yeux d’enfant. J’ai poursuivi ce voyage en me mettant à la recherche de ce regard-là. J’ai rencontré des centaines d’enfants. Chacune de ces rencontres a été singulière, souvent extraordinaire. Ainsi s’est renforcé et développé mon besoin de donner la parole à l’un d’entre eux, de lui confier le personnage pour qu’il nous montre la vie de son point de vue."

"Alessandro Morace était l'un des élèves d'une école de province. Au premier abord très "banal", profondément timide et introverti, Alessandro recelait une aura très particulière. Il se moquait d'apparaître. Je crois qu'il a accepté de participer au film uniquement parce que le jeu que nous avions fait pendant le bout d'essai, qui consistait à prêter ses propres émotions à Tommaso afin de faire émerger les siennes, lui avait plu. La rencontre avec Alessandro est la rencontre rare dont j'avais besoin..."

Presse :

«La maestria avec laquelle Kim Rossi Stuart joue lui-même le père touchant et pathétique, la délicatesse avec laquelle il suggère le malentendu entre un père et son fils ne seraient rien sans son talent à capter un émoi d'enfant sur un visage triste.» (Jean-Luc Douin – Le Monde)

«On est constamment bousculé par la justesse presque agressive des séquences du film, qui ont à peine le temps de pointer du nez que déjà elles vous sautent à la gorge.» (Didier Peron - Libération)

«La réussite de Libero tient là, dans cet ajustement forcé, malaisant, de tous les ingrédients du mélo-avec-des-gosses. Toujours frôler la vanité du téléfilm lacrymal, toujours se rattraper in extremis par cette injonction qui est faite à l’enfant d’excéder son rôle de relais entre le spectateur et la chronique familiale.» (Jean-Philippe Tessé, Chronic’Art)

Pauline Le Péculier
Italie, 2006
1h48

Réalisation : Kim Rossi Stuart
Scénario : Linda Ferri, Federico Starnone, Francesco Giammusso, Kim Rossi Stuart
Photographie : Stefano Falivene
Musique composée, orchestrée et dirigée par Banda Osiris
Interprètes : Kim Rossi Stuart, Barbora Bobulovà, Alessandro Morace, Marta Nobili
Distribution : MK2 Diffusion
Critique - lemonde.fr
Critique - peauneuve.net
Critique et entretien - critikat.com
Critiques - critico-blog.viabloga.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier cinedoc - cndp.fr
Entretien - linternaute.com
Kim Rossi Stuart - page facebook

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques