Le Pas suspendu de la cigogne
(To meteoro vima tou pelargou)


Parmi les réfugiés d'une ville-frontière du nord de la Grèce où il enquête, Alexandre, journaliste de télévision, croit reconnaître dans un vieux fermier un célèbre politicien disparu mystérieusement dix ans auparavant.

Le soir même, dans un café, il rencontre une jeune fille avec qui il vit une aventure amoureuse. Dans la ville, la tension est vive entre les réfugiés de diverses nationalités. Un colonel et sa troupe s'efforcent de maintenir l'ordre.

Revenu à Athènes, Alexandre s'informe sur le politicien et rencontre sa femme, une Française qui veut oublier et lui assure que son mari est mort. Il la convainc pourtant de se déplacer jusqu'à la frontière pour une confrontation. L'équipe d'Alexandre filme le moment où la femme s'approche de l'homme. Elle le regarde et affirme : « Ce n'est pas lui ! » Le journaliste reste pourtant sur sa conviction première. Il retrouve le fermier dans sa cabane. Avec lui vit une jeune fille - « ma fille » dit le vieil homme - et Alexandre reconnaît en elle sa rencontre du café.
France, 1991
2h20

Réalisation : Théo Angelopoulos
Scénario : Théo Angelopoulos, Tonino Guerra, Petros Markaris, Thanassis Valtinos
Photographie : Yorgos Avanitis, A. Sinanos
Musique : Helena Karaindrou
Interprètes : Marcello Mastroianni, Jeanne Moreau, Gregory Karr, Dora Chrysikou, Ilias Logothetis, Vassilis Bouyiouklakis, Dimitris Poulikakos, Akis Sakellariou, Tasos Apostolou
Production : Arena Films
Dossier - theoangelopoulos.gr
Michel Ciment parle de Théo Angelopoulos - peauneuve.net
Théo Angelopoulos - citoyen.onf.ca
Théo Angelopoulos - commeaucinema.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques