The Coast Guard


A la frontière entre les deux Corées, une base militaire veille à ce qu'aucun espion venu du Nord ne s'introduise dans le pays. Une forte récompense est promise aux soldats s'ils arrivent à éliminer des adversaires.

Un soir, Kang, croyant distinguer dans l'obscurité un ennemi, ouvre le feu. Mais l'homme qu'il a tué est en fait un civil qui faisait l'amour avec sa compagne dans les rochers. Cette dernière, traumatisée par le drame, sombre dans la folie. Kang, lui aussi très marqué, perd la tête malgré les félicitations des gradés.

Kim Ki-duk a fait son service militaire sur cette frontière et il connaît donc bien le sujet. Tantôt ironique, tantôt grave, le film montre l'absurdité de la situation et la rudesse de la condition de soldat en Corée. Si Kang, qui relève de l'anti-héros, sombre dans la folie, c'est pour mieux et plus fortement dire la schizophrénie de cette situation. Et le cinéaste exigeant qu'est Kim Ki-duk y réussit radicalement et pleinement.

Willy Durand
Corée du sud, 2002
1h31

Réalisation et scénario : Kim Ki-duk
Photographie : Baek Dong-hyun
Musique : Jang Young-gyu
Interprètes : Jang Don-gun, Park Jee-ah, Yoo Hae-jin
Disribution : Pretty Pictures
Critique - panorama-cinema.com
Critiques - cineasie.com
Dossier - abc-lefrance.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques