Samsara




Après trois ans, trois mois et trois jours de réclusion volontaire dans un ermitage perdu du Ladakh, région reculée au nord de l’Inde, Tashi émerge d’une transe profonde. Il récupère ses forces vitales dans le monastère bouddhiste où il vit depuis l’âge de cinq ans. De retour auprès de ses compagnons qui consacrent leur vie au développement spirituel, il est soudain en proie à de dérangeantes pulsions sexuelles qui s’expriment d’abord sous forme de rêves. Lors d’une expédition dans un village voisin, il croise le regard d’une jeune femme, Pema, dont il s’éprend aussitôt.

Pour la première fois, des doutes ébranlent son engagement spirituel. Apo le lama, l’envoie alors voir un vieux sage qui possède des textes susceptibles de l’initier aux mystères du sexe.

Tashi choisira-t-il finalement de rejoindre le Samsara, le monde des hommes ?

Tous le films précédents de Nalin traitent de quête spirituelle, avec des références à l’érotisme, la sensualité, la foi, la religion et la société. C’est en 1993 qu’il se sent enfin prêt à tourner son premier long-métrage de fiction Samsara.
Inde, 2002
2h16

Réalisation et scénario : Pan Nalin
Photographie : Rali Ralchev
Musique : Cyril Morin
Interprètes : Shawn Ku, Christy Chung, Neelesha Ba Vora, Lhakpa Tsering, Tenzin Tashi, Jamayang Jinpa, Sherab Sangey
Distribution : Océan films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques