Little cheung




Hong-Kong, 1999, Cheung, un petit garçon de neuf ans, travaille comme livreur pour le compte de son père, restaurateur. Son travail le conduit plutôt dans les ruelles sordides où vivent de nombreuses familles issues de l'émigration chinoise qui craignent d'être expulsées à n'importe quel moment.

Un jour, il fait connaissance de Fan, une gamine de son âge qui aide sa mère à faire la vaisselle. Ils se lient d'amitié. Cheung lui propose d'effectuer des livraisons avec lui, en échange desquelles il lui reverse une partie de ses maigres pourboires. Enfin, ils décident ensemble de rechercher son frère, chassé de la maison paternel pour s'être joint à la mafia...

Dans la continuité de ses deux précédents films, Made in Hong-Kong et The longest summer, Fruit Chan poursuit son observation de Hong-kong et plus particulièrement de ses quartiers populaires. Au travers de l'amitié des deux enfants, il évoque les relations (les discriminations, la répression des clandestins, les truands) nées de la rétrocession de Hong-Kong à la Chine (un sujet très peu traité dans le cinéma de Hog-Kong).

En ce qui concerne la mafia, le film fonctionne comme une critique de la manière dont sont bien souvent dépeint les truands (comme dans les films de John Woo). En effet, Fruit Chan les présente plutôt comme de véritables parasites vivant de la misère des gens.

Little Cheung est enfin un film émouvant basé sur les sentiments humains, l'amitié et la famille. Les deux enfants qui jouent les rôles principaux sont admirables.

Willy Durand
Hong-Kong, 1999
1h58

Réalisation et scénario : Fruit Chan
Photographie : Lam Wah-chuen
Musique : Chu Hing-cheung
Interprètes : Yiu Yuet-ming, Mak Wai-fan, Mak Yuet-man, Robby Cheung, Gary Lai
Distribution : Velvet films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques