La Question




1957, à Alger, Henri Charlègue est directeur du seul quotidien local, Alger indépendantiste, à plaider la cause indépendantiste. Alors qu'il se rend chez Maurice Oudinot, Henri est arrêté par des parachutistes et conduit dans un immeuble rempli de militaires, qui n'a rien à envier au siège de la Gestapo. Ils soumettent Henri à des humiliations, à des privations et des tortures diverses. La femme d'Henri essaie de le voir, en vain. Oudinot, également arrêté, ne survit pas aux tortures. Après des mois de procédure, l'avocat d'Henri obtient de le voir et lui fournit de quoi écrire. Dans sa cellule, Henri écrit La Question, récit de son calvaire qui est publié à Paris en février 1958, puis interdit. Henri est jugé et condamné pour des motifs politiques. Sa plainte contre ses tortionnaires reste sans suite. Il sévade de sa prison en 1961.

Laurent Heynemann a lu La Question. Le roman autobiographique de Henri Alleg, durant ses études de philosophie en 1968 et cette oeuvre a changé sa vie. Ayant été marqué tout au long de son adolescence par la guerre d'Algérie et étant devenu cinéphile, c'est naturellement qu'en 1976 il adapte le roman pour le cinéma. Le film est hélas immédiatement censuré. Il n'est ressorti qu'en 2001, sans doute à la faveur des nombreux débats suscités par les déclarations du général Aussaresses et de quelques autres. Ce film est essentiel car c'est un témoignage historique percutant sur ce que fut la guerre d'Algérie et la torture. Pour Laurent Heynemann, ce n'est pas un film militant mais un film montrant comment une démocratie peut glisser vers la dictature, le mensonge et l'oubli. C'est aussi un film sur la résistance politique (Henri Alleg) face à la torture qui écrit un livre du fond de sa cellule.

Henri Alleg a été journaliste et directeur du journal Alger républicain de 1950 à 1955. Arrêté le 12 juin 1957 par des parachutistes, il fut torturé durant sa sequestration qui a duré un mois. La Question est le récit de ce mois de détention. Le livre est publié en février 1958 et interdit au mois de mars. Entre temps, 65000 exemplaires sont vendus. Depuis, le livre a été traduit dans une trentaine de langues.
France, 1976
1h52

Réalisation : Laurent Heynemann
Scénario : Laurent Heynemann et Claude Veillot d'après l'oeuvre de Henri Alleg
Photographie : Alain Levent
Musique : Antoine Duhamel
Interprètes : Jacques Denis, Nicole Garcia, Jean-Pierre Sentier, Françoise Thuries, Christian Rist, Jean Benguigui, Roland Blanche
Distribution : Eurozoom

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques