Vie sauvage


Philippe Fournier, dit Paco, décide de ne pas ramener ses fils de 6 et 7 ans à leur mère qui en avait obtenu la garde.

Enfants puis adolescents, Okyesa et Tsali Fournier vont rester cachés sous différentes identités. Greniers, mas, caravanes, communautés sont autant de refuges qui leur permettront de vivre avec leur père, en communion avec la nature et les animaux. Traqués par la police et recherchés sans relâche par leur mère, ils découvrent le danger, la peur et le manque mais aussi la solidarité des amis rencontrés sur leur chemin, le bonheur d'une vie hors système : nomades et libres. Une cavale de onze ans à travers la France qui va forger leur identité.

Adapté de divers récits de l’affaire Xavier Fortin (un père qui a vécu des années avec ses enfants à l’écart de la société), Kahn s’attache à raconter cet épisode de plusieurs années avec le plus grand réalisme possible, jusque dans les moindres détails.

« Cédric Kahn détaille aussi très bien l’aspect idéologique et psychologique de l’affaire, la façon dont Fournier emporte l’adhésion de ses enfants par un mélange d’affection et de puissance paternelle allié à un discours politique très articulé flirtant avec le lavage de cerveau.[...]Vie sauvage est magnifique parce qu’il montre que les affects excèdent toujours le social, ses règles et ses institutions – les flics, les juges, les services sociaux sont montrés comme emplis de bonne volonté et de rationalité, mais toujours débordés et impuissants. Impossible d’arbitrer les tempêtes du coeur. » Les Inrocks
France / Belgique, 2014
1h42

Réalisation : Cédric Kahn
Scénario : Cédric Kahn, Nathalie Najem
D'après l'oeuvre : Laurence Vidal, Okwari Fortin, Shahi'Yena Fortin, Xavier Fortin
Interprètes : Mathieu Kassovitz, Céline Sallette, Romain Depret
Photographie : Yves Cape
Distribution : Le Pacte
Dossier pédagogique - Olivier Bonsergent

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques