Les Habitants


Convaincu de n’avoir pas exploité entièrement son sujet à l’occasion de son exposition photographique, La France de Raymond Depardon, à la BNF en 2010, le documentariste décide donc, en 2015, de partir sur les routes de France, afin d’écouter les gens.

Au hasard des rencontres et d’un casting sauvage, il propose, à chaque fois, à deux personnes d’évoquer librement un peu de leur existence.

Le dispositif semble banal (une caméra dans un studio-caravane), c’est pourtant ce qui permet aux langues de se délier et aux spectateurs d’entendre une parole qui a, depuis longtemps, déserté la télévision, confisquée par les journalistes, les politiques ou les spécialistes en tous genres. Depardon tente, en fait, de saisir ce qui réunit des êtres.

Alors qu’il avait filmé dans Profil paysans la disparition du lien entre agriculteurs et monde moderne, il montre, dans ce dernier projet, la fragilité du tissu social et la nécessité de poser un regard sur ceux qu’on ne voit plus. « Je pense, confie Depardon à Bernard Génin (Positif, mai 2016), qu’il faut continuer à inventorier la France. C’est un territoire en déficit de regard ».

Les Habitants est une tentative vraiment passionnante pour répondre à cette injonction.

Yannick Lemarié
France, 2016
1h24

Réalisation : Raymond Depardon
Photographie : Raymond Depardon
Musique : Alexandre Desplat
Distributeur : Wild Bunch Distribution

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques