Chala, une enfance cubaine


Chala, c'est un enfant des quartiers populaires de La Havane que l'on suit dans ses débrouilles et ses galères, car sa mère, alcoolique, ne s'occupe ni de lui ni de la maison.

Chala serait un voyou si il ne cherchait pas à plaire à sa camarade Yeni, et s'il n'y avait pas Carmela, sa vieille institutrice, pour le protéger de la police et des services sociaux. En effet, à cause de ses frasques, Chala risque d'être confié à un foyer éducatif. Carmela va faire des pieds et des mains pour qu'il reste auprès de sa mère et de ses camarades, pensant que ce peu d'entourage et de cadre lui sont nécessaires pour se construire.

Ainsi, Chala, une enfance cubaine propose un idée de l'éducation, un point de vue optimiste sur ces enfants livrés à eux mêmes, souffrant -ou pas, de devoir survivre dans cette société cubaine que le réalisateur s'évertue à peindre dans son film. On suit Chala dans les rues colorées et ensoleillées pour une mise en lumière sur l'enfance et une mise en beauté de Cuba : ses maisons décrépies, ses hamas de fils électriques, ses vieilles voitures et sa musique, bien sûr. Une véritable invitation au voyage...

Estelle Chesné
Cuba, 2014
1h48

Réalisation et scénario : Ernesto Daranas
Interprètes : Alina Rodriguez, Armando Valdés Freire
Musique : Juan Antonio Leyva, Magda Rosa Galbán
Distributeur : Bodega

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques