Bread and roses




« Un autre monde est possible »

Les films de Ken Loach se suivent et se ressemblent car ses convictions ne changent pas. Pour autant on ne s’en lasse pas car ses films restent dynamiques et enthousiasmants et permettent de retrouver de l’énergie. En sortant d’un film de Ken Loach on se sent capable de déplacer des montagnes, de refuser tout ce qui est susceptible de nous soumettre (au passage, je me demande si je n’ai pas déjà écrit cela à propos d’un film de Loach !).

Pour son premier film tourné aux USA (Los Angeles), le réalisateur de Raining stones, My name is Joe, etc, pointe son regard sur la communauté hispanique et plus particulièrement sur ceux dont la lourde tâche est de nettoyer les bureaux des grandes compagnies commerciales. Surexploités et maltraités, la révolte gronde parmi les « techniciens de surface », mais sans organisation elle est vouée à l’échec. Cependant, la jeunesse (en l’occurrence une jeune immigrée mexicaine et un jeune syndicaliste américain qui n’ont toujours pas compris que les seules lois légitimes en ce bas monde sont celles du Marché) refuse cet état de fait et engage la lutte. Cette lutte s’avère double puisqu’il s’agit de conquérir des droits sociaux mais aussi de convaincre les autres (les collègues de la jeune mexicaine qui n’attendent plus rien et la hiérarchie syndicale qui ne veut pas aller trop loin et mettre en péril sa place au sein du système) qu’il y a de l’espoir et qu’ensemble on peut gagner…

Il faut croire que le film est convaincant car après la diffusion du film, de nombreuses équipes de nettoyage ont pris d’assauts les buildings et les ont occupés jusqu’à satisfaction des revendications. L’histoire ne dit pas s’ils ont gagné ou pas…

Enfin, ce film raconte aussi une histoire d’amour (comme dans de nombreux films récents de K. Loach) car il n’y a pas que les droits sociaux dans la vie

Willy Durand
Angleterre, 2000
1h58

Réalisation : Ken Loach
Scénario : Paul Laverty
Photographie : Barry Ackroyd
Musique : George Fenton
Interprètes : Pilar Padilla, Adrien Brody, Elpidia Carrillo, Jack McGee, George Lopez, Alonso Chavez, Jesus Perez, Monica Rivas
Distribution : Mars Films
Analyses - educine.chez-alice.fr

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques