Nous venons en amis


En 2005, Hubert Sauper avait marqué les esprits avec son documentaire polémique Le Cauchemar de Darwin dans lequel il dénonçait les effets pervers de la mondialisation. Le réalisateur ne s’est pas assagi depuis et Nous venons en amis en apporte une preuve éclatante.

Dans ce nouveau film, Sauper utilise sa caméra afin de suivre les nouveaux colonisateurs. Pour cela, il prend un exemple : celui du Soudan, pays martyrisé par des années de guerre civile et qui semble enfin trouver la paix. Le Sud catholique notamment a d’innombrables atouts : l’enthousiasme d’un peuple qui a conquis son indépendance, les richesses du sous-sol, la beauté d’un paysage auquel tout semble promis... Pourtant, rien ne se passe comme prévu.

Abandonnée par une classe politique au mieux naïve, au pire corrompue, la nouvelle nation devient la proie des prédateurs de toutes sortes, depuis les missions évangéliques qui veulent imposer leur triste vision du monde jusqu’aux grands groupes industriels (chinois et américains) qui profitent de l’ouverture économique pour engranger toujours plus de profits.

Nous venons en amis n’est pas un documentaire banal : c’est à la fois un chant d’amour pour l’Afrique et un constat lucide qui oblige le spectateur à réfléchir. À voir absolument.

Yannick Lemarié
France / Autriche, 2015
1h50

Réalisation et scénario : Hubert Sauper
Photographie : Hubert Sauper, Barney Broomfield
Musique : Slim Twig
Distributeur : Le Pacte
Critique - critikat.com
Critique - nouvelobs.com
Critique - telerama.fr
Site distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques