Pork and milk


Ils vivent à Tel-Aviv et sont issus de familles juives ultra orthodoxes. Ne supportant plus la vie religieuse et les règles rigoureuses de leur communauté, ils ont décidé de renoncer à la religion.

Dix personnes témoignent d'une expérience douloureuse, synonyme de rupture avec leur famille, de leurs doutes, de leurs mensonges, de leurs premiers pas dans le monde des laïcs...

En choisissant de filmer ses protagonistes à distance et de mettre en scène leurs récits, Valérie Mréjen aborde en douceur un sujet difficile : le renoncement à la religion et aux règles de la communauté. Qu'ils se soient enfuis très jeunes de leur milieu, qu'ils continuent à faire semblant de pratiquer (au point de dissimuler leur visage dans le film) ou qu'ils aient pris conscience tardivement de leurs doutes, les hommes et les femmes rencontrés par la réalisatrice portent en eux un désir incompressible de liberté et une crainte persistante du châtiment. Chacun se souvient de ses premières envies de rébellion, de ses premiers manquements aux règles (faire du patin à roulettes, lire des journaux interdits, faire la fête avec des amis le vendredi soir), chacun exprime sa douleur, provoquée notamment par la rupture avec la famille. Ce récit collectif devient une célébration de la transgression (qu'elle soit religieuse, familiale ou sociale), une ode à la liberté et à son apprentissage difficile.
France, 2004
52mn

Réalisation et Scénario : Valérie Mréjen
Photographie : Céline Bozon
Distribution : Documentaire sur grand écran

En Partenariat avec le Centre d'Art contemporain de Pontmain
Critique - lemonde.fr
Critique - lesinrocks.com
Critique - telerama.fr
Site de la réalisatrice
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques