A la folie


Wang Bing nous plonge dans la « folie » de la Chine contemporaine. Un hôpital psychiatrique du sud-ouest de la Chine. Une cinquantaine d’hommes vivent enfermés traînant leur mal-être du balcon circulaire grillagé à leur chambre collective.

Ces malades, déviants, opposants ou placés par leur famille désireuse de les écarter, éprouvent au quotidien leur résistance physique et mentale à la violence d’une liberté restreinte.

Il y a de quoi être estomaqué et choqué par ce que nous livre le nouveau film de Wang Bing (A l'ouest des rails, Les Trois sœurs du Yunnan) : des hommes d'une fragilité extrême livrés à eux-mêmes et vivant dans des conditions à peine imaginables aujourd'hui. Force est de constater que personne ne prend soin d'eux. De temps en temps une infirmière passe pour distribuer quelques médicaments, parfois des proches rendent visite à certains, mais c'est tout.

« L’immersion dans un asile de fous de la pauvre province chinoise du Yunnan : À la folie est littéralement un film de dingues réalisé par un cinéaste fantôme, une œuvre colossale, hors-norme et inédite à bien des niveaux, qui n’a même pas conscience de l’être. » (Christophe Beney)

Willy Durand
Hong-Kong, 2014
3h50

Réalisation : Wang bing
Photographie : Liu Xianhui, Wang Bing
Distribution : Les Acacias

Critique - nonfiction.fr
Dossier Acor - lacor.info
Interview - telerama.fr
Résumé détaillé - cineclubdecaen.com
Site du distributeur
Wang Bing - cineclubdecaen.com
Wang Bing - slate.fr

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques