Joy Division


Grâce à des archives inédites et la collaboration des anciens membres du groupe, opérant aujourd’hui sous le nom de New Order, Grant Gee réalise un documentaire sur Joy Division, groupe essentiel et inclassable de la fin des années 70.

Un des films les plus élégants jamais réalisés sur le rock.

Si le film n'a pas la puissance de Control que réalisera quelques années plus tard Anton Corbijn, il est une bonne occasion de mieux comprendre le contexte socio-économique du Manchester que vivaient les membres du groupe et plus particulièrement Ian Curtis, son « leader ». L'aventure que retrace le film montre à quel point l'expérience personnelle et humaine de ces années-là ne pouvait être dissociée de la musique. Le film dit aussi l'exigence artistique, musicale et littéraire de Ian Curtis, la jeunesse, l'effervescence et la créativité incroyable de ces années-là.

_____


Cette projection illustre la conférence ROCK & CINÉMA (partie 2) : documentaires et biopic. Quand le rock fait son cinéma : voici une histoire aussi vieille que le rock lui même. D’abord, vu comme une mode et donc traité comme tel dans les 50’s, le rock sera pris en considération à partir de l’année 1967 et va désormais se partager entre fiction, biopic et documentaire.

Willy Durand
Royaume-Uni, 2007
1h35

Réalisation : Grant Lee
Scénario : John Savage
Photographie : Grant Lee
Musique : Joy Division
Avec : Anton Corbijn, Martin Hannett, Peter Hook, Stephen Morris, Bernard Sumner
Distribution : Pretty Pictures
Critique - lemonde.fr
Dossier - allocine.fr
Joy Division sur lesinrocks.com
Page Facebook
Site du 6par4
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques