Sayat Nova - La couleur de la grenade
(Sayat Nova)


De l'enfance aux derniers instants du poète arménien Sayat Nova. La vie, l'amour, les angoisses spirituelles, la mort de cet artiste du XVIIIe siècle, évoqués au cours de douze chapitres, une série de tableaux vivants représentants les moments clés de la vie du poète.

Censuré à sa sortie par le régime soviétique pour son anticonformisme, Serge Daney (Cahiers du cinéma)avait déclaré à propos du film : "Il fait partie de ces films (il y en a de moins en moins) qui ne ressemblent à rien. Paradjanov est de ceux (ils se font très rares) qui font comme si personne avant eux n’avait filmé. Heureux effet de "première fois" auquel on reconnaît le grand cinéma."

Sergueï Paradjanov ne souhaite pas faire une biographie du poète mais bien rendre compte de son esprit, de son monde intérieur. Dans un même temps, il entend sortir de l'ombre et magnifier l'identité et la culture arménienne. Dès qu'il le peut, dans sa vie ou dans son art, il ne manque pas une occasion de prendre fait et cause pour les peuples opprimés, les exclus, les exilés, et avec Sayat Nova il a - malgré les pressions - les coudées franches. Cette œuvre est visuellement stupéfiante...
URSS, 1969
1h20

Réalisation et scénario : Sergueï Paradjanov d’après l’œuvre de Sayat Nova
Photographie : Suren Shakhbazyan
Interprètes : Sofiko Tchiaourelli, M. Alekian, V. Galestian, Giorgi Gegechkori, Spartak Bagashvili, Medea Japaridze
Distribution : Capricci Films
Critique (Serge Daney, 1982) - lmsi.net
Critique - cineclub.ens.fr
Dossier - dvdclassik.com
Sergueï Paradjanov - cineclubdecaen.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques