La Marque du tueur




La Marque du tueur, réalisé en 1967, est le film le plus notoire de Seijun Suzuki : pour le licenciement du cinéaste par la Nikkatsu, qui estimait que le film était incompréhensible, et pour sa réhabilitation une trentaine d’années plus tard par quelques réalisateurs pop américains, Quentin Tarantino et surtout Jim Jarmusch, ce dernier citant explicitement plusieurs scènes dans Ghost Dog. À la faveur d’un postulat abracadabrant – le tueur n°3 dans la hiérarchie des yakuzas devient la cible du mystérieux tueur n°1, suite à un contrat qu’il n’a pas honoré –, Suzuki désosse le film noir et travaille ses figures archétypales jusqu’à révéler l’absurdité de leur posture. Du noir et blanc travaillé pour devenir la matière graphique première du film, recomposée en permanence, émerge Joe Shishido, acteur récurrent de Suzuki, dont le visage déformé par la chirurgie esthétique supporte pourtant un charisme sans faille, à l’image d’une oeuvre difforme mais terriblement attirante.

__________


Seijun Suzuki



Né en 1923 à Tokyo. Mobilisé dans la marine impériale de 1943 à 1946, Seijun Suzuki, après de brèves études à l’académie de cinéma de Kamakura, est engagé comme assistant-réalisateur par la Shochiku en 1948. En 1954, il quitte cette société pour les studios Nikkatsu, qui lui offrent l’occasion en 1956 de réaliser son premier long métrage : À la santé du port - La Victoire est à nous. Cette collaboration, Seijun Suzuki tournant parfois jusqu’à 4 à 5 films par an, va durer jusqu’en 1968, la Nikkatsu décidant alors de se séparer de lui suite à la réalisation de La Marque du tueur, jugé incompréhensible. Il ne tournera à nouveau qu’en 1977 avec Histoire de mélancolie et de tristesse.

Nicolas Thévenin
Japon, 1967
1h35

Réalisation : Seijun Suzuki
Scénario : Takeo Kimura, Atsushi
Yamatoya, Hachiro Guryu, Chûsei Sone
Photographie : Kazue Nagatsuka
Musique : Naozumi Yamamoto
Interprètes : Jo Shishido, Mariko Ogawa, Annu Mari, Koji Nambara, Isao
Tamagawa, Hiroshi Minami
Distribution : Elephant Films
Dossier - allocine.fr
Seijun Suzuki - lesinrocks.com
Seijun Suzuki - wikipedia

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques