La Jeunesse de la bête
(Yaju no seishun)




La Jeunesse de la bête, réalisé en 1963 par Seijun Suzuki, est un film exubérant, parodie de film de yakuzas autant que machine visuelle fonctionnant à plein régime, chaque séquence étant le support d’une expérimentation stylistique particulière. Conduite à un rythme effréné, l’intrigue, qui narre l’infiltration d’un gang de yakuzas par le détective Tajima, décidé à venger la mort de son collègue en montant les malfrats les uns contre les autres, est le prétexte à un travail ludique sur un ensemble de motifs, sur certaines combinaisons chromatiques, plus largement sur le dédoublement et l’illusion. L’accumulation de coups, d’explosions, de grimaces et de hurlements que constitue La Jeunesse de la bête est aussi la manifestation du chaos qui gagne un Milieu jamais tempéré, parcouru en tous sens par les pions d’un jeu de piste grotesque et absurde, dans lequel Suzuki prend un malin plaisir à perdre le spectateur.

__________


Seijun Suzuki



Né en 1923 à Tokyo. Mobilisé dans la marine impériale de 1943 à 1946, Seijun Suzuki, après de brèves études à l’académie de cinéma de Kamakura, est engagé comme assistant-réalisateur par la Shochiku en 1948. En 1954, il quitte cette société pour les studios Nikkatsu, qui lui offrent l’occasion en 1956 de réaliser son premier long métrage : À la santé du port - La Victoire est à nous. Cette collaboration, Seijun Suzuki tournant parfois jusqu’à 4 à 5 films par an, va durer jusqu’en 1968, la Nikkatsu décidant alors de se séparer de lui suite à la réalisation de La Marque du tueur, jugé incompréhensible. Il ne tournera à nouveau qu’en 1977 avec Histoire de mélancolie et de tristesse.

Nicolas Thévenin
Japon, 1963
1h35

Réalisation : Seijun Suzuki
Scénario : Ichiro Ikeda, Tadaaki
Yamazaki d’après l’oeuvre de Haruhiko Oyabu
Photographie : Kazue Nagatsuka
Musique : Hajime Hokumura
Interprètes : Joe Shishido, Ichiro Kijima, Akiji Kobayashi, Misako Watanabe, Mizuho Suzuki, Tamio Kawaji
Distribution : Elephant Films
Critique - dvdcritiques.com
Critique - filmosphere.com
Dossier - allocine.fr
Seijun Suzuki - lesinrocks.com
Seijun Suzuki - wikipedia

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques