Seventh Code
(Sebunsu kôdo)




Akiko et sa valise débarquent à la gare de Vladivostok, en Russie. Elle est à la recherche de Matsunaga, un homme d’affaires qu’elle n’arrive pas à oublier depuis qu’ils ont passé une soirée ensemble. Quand elle le retrouve et qu’il accepte de prendre un verre avec elle pour l’écouter et lui donner quelques conseils quant à l’endroit où elle se trouve, il finit par discrètement lui fausser compagnie. Mais Akiko n’entend pas en rester là et continue de le poursuivre jusqu’à une usine désaffectée où il est en train de négocier avec la mafia locale. Découverte et capturée, elle se retrouve au milieu d’un terrain vague. Elle n’a plus rien...

Très efficace (tout se joue en une heure), ce nouveau film de Kiyoshi Kurosawa sait parfaitement ménager le suspense. Si l’histoire semble au départ avoir peu d’envergure – une jeune femme est à la recherche d’un homme qu’elle a aimé le temps d’une soirée –, elle change, à plusieurs reprises et soudainement, de dimension pour nous entraîner dans une aventure digne d’une séquence d’un très bon James Bond. C’est peu de dire que Kiyoshi Kurosawa s’est bien amusé, avec un final incroyable, et nous aussi.

__________


Kiyoshi Kurosawa



Né en 1955 à Kobé, Kiyoshi Kurosawa fait partie de cette nouvelle génération de cinéastes japonais issue des années 90. En 1983, après avoir été assistant-réalisateur et réalisé un moyen métrage, Vertigo College, il réalise pour la Nikkatsu son premier long métrage, le sulfureux Kandagawa Wars. Il se brouille avec la Nikkatsu et devient enseignant. Sa carrière reprend au cinéma en 1988 avec Sweet Home. Grâce à ses films suivants (Cure en 1997, Kairo en 2001, Jellyfish en 2003, Tokyo Sonata en 2008), sa réputation devient internationale. Plus récemment, on lui doit le film Shokuzai (2012). Son prochain film est en cours de tournage en France.

Willy Durand
Japon, 2013
1h

Réalisation et scénario : Kiyoshi
Kurosawa
Photographie : Shinya Kimura
Musique : Yusuke Hayashi
Interprètes : Atsuko Maeda, Ryôhei Suzuki, Aissy, Hiroshi Yamamoto
Production : King Records

Cérémonie d'ouverture - Inédit
Critique - filmosphere.com
Dossier - allocine.fr
Kiyoshi Kurosawa - cineclubdecaen.com
Kurosawa : questionnaire Blow Up - arte.tv

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques