Le Challat de Tunis


Tunisie, avant la révolution. Un homme à moto, armé d’un rasoir, balafre les fesses des femmes qui arpentent les trottoirs de Tunis.

On l’appelle le Challat, “la lame”. Fait divers, rumeur ou mise en scène politique, d’un quartier à l’autre, tout le monde en parle, mais personne ne l’a jamais vu. Dix ans plus tard, alors qu’avec le Printemps Arabe les langues se délient, une jeune réalisatrice obstinée enquête pour élucider le mystère du Challat de Tunis. Elle commence par se rendre à la prison car l’homme aurait été arrêté et y purgerait sa peine. Cependant, on ne la laisse pas entrer…

« Le Challat de Tunis est une satire sociale malicieuse et insolite, qui nous rappelle les réjouissantes comédies italiennes d’autrefois. À ceci près que le film propose une forme cinématographique hybride et inclassable, qui brouille avec une joyeuse bouffonnerie les frontières entre la fiction et le « documenteur ». Truffé de situations incongrues et de simulacres loufoques, Le Challat de Tunis déjoue les certitudes et les attentes. » (Rima Samman, cinéaste)

Willy Durand
Tunisie / France, 2014
1h30

Réalisation et scénario : Kaouther Ben Hania
Photographie : Sofian El Fani
Musique : Benjamin Violet, Si Lemhaf
Interprètes : Jallel Dridi, Moufida Dridi, Mohamed Slim Bouchiha, Narimène Saidane, Kaouther Ben Hania
Distribution : Jour2Fête
Critique - lacroix.com
Critique - slate.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier Acid - lacid.org
Page Facebook du film
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques