Cours sans te retourner
(Lauf Junge Lauf)


Après son père, Srulik, un jeune garçon d'une douzaine d'années, réussit à s'enfuir du Ghetto de Varsovie en 1942.

Sous un pont, alors qu'ils sont poursuivis par des soldats allemands, son père a juste le temps de lui donner quelques consignes pour s'inventer une nouvelle identité susceptible de lui permettre de survivre. Il ne doit néanmoins jamais oublier au fond de lui qu'il est juif. Dans un premier temps, Srulik, rejoint d'autres enfants cachés dans la forêt et qui ont commencé à s'organiser pour survivre mais très vite ils sont dispersés. Commence alors pour l'enfant un long et pénible voyage et chaque fois qu'il réussit, en se faisant passer pour un enfant catholique et orphelin, à trouver un abri, du travail au sein d'une ferme, il doit s'enfuir dès que sa véritable identité est sur le point d'être découverte.

Inspiré d'une histoire vraie et adapté du roman de Uri Orlev, qui a connu le Ghetto de Varsovie, la guerre et le camp de Bergen-Belsen, le film de Pepe Danquart met l'accent sur la situation des enfants juifs errants durant la Seconde guerre mondiale, de l'absence généralisée d'aide de la population et, heureusement, du courage de quelques-uns pour les aider à survivre. Celle de Srulik est bouleversante et Cours sans te retourner est un récit bouleversant.

Willy Durand
Allemagne, 2013
1h55

Réalisation : Pepe Danquart
Scénario : Heinrich Hadding, Pepe Danquart d’après l’œuvre de Uri Orlev
Photographie : Daniel Gottschalk
Musique : Stéphane Moucha
Interprètes : Kamil Tkacz, Andy Tkacz, Elisabeth Duda, Rainer Bock, Itay Tiran, Jeanette Hain
Distribution : Sophie Dulac Distribution

- Dossier pédagogique en allemand proposé par le distributeur ici.
Dossier - commeaucinema.com
Dossier - pro.arte.tv
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques