Charlie's Country


Charlie est un ancien guerrier aborigène. Mais à plus de soixante ans, après une vie passée au contact de la culture dominante, il est perdu entre deux mondes.

Il en a assez d’être sans arrêt contrôlé par la police et d’être considéré comme un étranger dans son propre pays. Même s’il a un tempérament a rire et à s’amuser de tout, et surtout des aberrations des lois que les Blancs imposent à sa communauté, il est bien décidé à aller vivre dans le bush, à la manière des anciens.

Cheveux au vent, rebelle devant l’éternel, jamais à court d’astuces, le vieux Charlie quitte donc le confort tout relatif de sa cabane pour renouer avec un mode de vie dont il a tout, ou presque, oublié. A partir de cet éphémère et décevant retour aux sources, Charlie amorce un nouveau cheminement, ponctué de rencontres et d’épreuves…

Inspiré en partie de la vie de David Gulpilil, qui a écrit le scénario avec Rolf de Heer (10 canoës, 150 lances et 3 épouses) et qui interprète Charlie, ce film dit les difficultés et la misère que connaissent beaucoup d’Aborigènes en Australie. De manière drôle et émouvante, il dénonce le statut de citoyens de second rang attribué par les «nouveaux» arrivants aux Aborigènes depuis la fin du XVIIIe siècle, à l’heure où la Constitution australienne pourrait reconnaître les Aborigènes comme les premiers habitants de cette île-continent, où ils vivent depuis plusieurs dizaines de milliers d’années.

Armelle Pain
Australie, 2014
1h50

Réalisation : Rolf de Heer
Scénario : David Gulpilil, Rolf de Heer
Photographie : Ian Jones
Musique : Graham Tardif
Interprètes : David Gulpilil, Peter Gjigirr, Luke Ford, Peter Mminygululu, Jennifer Budukpuduk Gaykamangu
Distribution : Nour Films
Critique - critikat.com
Critique - filmosphere.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier Cannes 2014
Page Facebook du film
Rolf de Heer sur France Inter - 17/12/2014
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques