Sunhi
(U Ri Sunhi)


Automne sentimental. Sunhi se rend à l’université pour y rencontrer son ancien professeur de cinéma et lui demander une lettre de recommandation.

Elle envisage de continuer ses études aux Etats-Unis. Sur le chemin, elle rencontre un ami étudiant qui lui dit que le professeur en question est à l’étranger. Pourtant, un peu plus tard, elle le rencontre dans un parc…

Il suffit d’un plan, d’une musique et d’une première conversation pour savoir qu’on est dans un film de Hong Sang-soo (Haewon et les hommes, In another country, etc). Le charme de la situation s’insinue tout de suite et durera jusqu’à la fin du film. Les motifs récurrents de ses derniers films (une jeune femme, des hommes retors et peu brillants, le cinéma, l’ivresse, les rues, les parcs, etc) sont bien présents et pourtant, on a beau les reconnaître, ils restent opérationnels. Il y toujours quelque chose de magique quand le charme opère encore et toujours. Pour autant, les moments de comédie auxquels Hong Sang-soo nous avaient habitués récemment ne sont pas au rendez-vous. Le film, finalement, dresse le portrait d’une saison. Tout le film est habillé par les couleurs de l’automne et surtout par son atmosphère un peu mélancolique. Nous sortons donc du film, nous aussi, un peu mélancolique, preuve qu’une fois encore Hong Sang-soo a réussi à nous charmer.

Willy Durand
Corée du Sud, 2013
1h40

Réalisation et scénario : Hong Sang-soo
Photographie : Park Hong-yeol
Musique : Jeong Yong-jin
Iinterprètes : Jeong Jae-young, Jeong Yumi, Kim Sang-joong, Lee Min-woo
Distribution : Les Films du Camélia

Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse
Dossier GNCR
Résumé et critique - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques