Bruegel, le moulin et la croix
(The Mill and the Cross)


Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des Espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien, achève son chef d’œuvre « Le Portement de croix », où derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos.

Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges. Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la Vierge Marie…

Le film repose entièrement sur “cette colossale miniature” qu’est "Le Portement de croix". Lech Majewski, en a extrait une douzaine de personnages auxquels il fait vivre une journée complète, du matin jusqu’au soir. Dans cette reconstitution vivante du tableau la toile s’anime sur le principe du tableau vivant, grâce aux technologies numériques les plus pointues, les effets spéciaux les plus performants et la 3D, nous permettant d’observer les sujets qu’on ne pourrait approcher d’aussi près au Kunsthistorisches Museum de Vienne.

Avec Bruegel, le moulin et la croix, Lech Majewski renouvelle la façon de parler d’art au cinéma. Pionnier d’une nouvelle technique, il nous invite à entrer dans un tableau et à élaborer une narration portée par les personnages peints qu'interprètent des acteurs.
Pologne / Suède, 2011
1h35

Réalisation : Lech Majewski
Scénario : Lech Majewski, Michael Francis Gibson
Photographie : Adam Sikora, Lech Majewski
Musique : Józef Skrzek, Lech Majewski
Interprètes : Rutger Hauer, Charlotte Rampling, Michael York, Oskar Huliczka, Joanna Litwin, Dorota Lis
Distribution : Sophie Dulac Distribution
Critique - ecoledeslettres.fr
Critique - lemonde.fr
Critique - snes.edu
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques