La Chambre bleue


Dans une chambre d’hôtel, Julien et Esther s’aiment passionnément. Après l’amour, ils échangent quelques paroles avant de repartir chacun de leur côté et de retrouver leurs foyers respectifs…

Plus tard, Julien, métamorphosé, est interrogé par un juge et un psychologue avant un procès qui doit se tenir prochainement…

Adapté d’un roman de Georges Simenon, le nouveau film de Mathieu Amalric, à nouveau devant et derrière la caméra, n’est pas seulement le récit d’une histoire d’adultère tragique, mais aussi celle d’un homme errant « entre sa femme et sa maîtresse, entre son innocence et sa culpabilité et, surtout, entre le temps vécu et le temps des réminiscences ». Les raisons de ce procès (De quoi Julien est-il accusé ? Une question parmi d’autres qui restent longtemps dans l’ombre) et le tragique de l’histoire reste, pour le spectateur, longtemps mystérieux, l’obligeant à reconstituer petit à petit les pièces du puzzle. Ce suspense est parfaitement bien orchestré et l’ensemble du film s’avère parfaitement bien ficelé.
France, 2014
1h20

Réalisation : Mathieu Amalric
Scénario : Stéphanie Cléau, Mathieu Amalric d’après l’œuvre de Georges Simenon
Photographie : Christophe Beaucarne
Musique : Grégoire Hetzel
Interprètes : Mathieu Amalric, Léa Drucker, Stéphanie Cléau, Laurent Poitrenaux, Serge Bozon, Blutch
Distribution : Alfama Films
Critique - liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com
Page Facebook du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques