Night Moves


Josh, un militant écologiste qui travaille dans une ferme, et Dena, une jeune bourgeoise idéaliste qui s'occupe d'un établissement de bain japonais, marchent au bord de l’eau, vont voir un film militant et prennent la route.

Après avoir acheté un bateau, ils retrouvent Harmon, un ancien des forces spéciales américaines. Chacun s’affaire aux préparatifs de l’attentat : faire exploser un hors-bord bourré de dynamite contre un barrage hydraulique…

Après, avec La Dernière piste, avoir exploré le genre du western, la réalisatrice Kelly Reichardt (sans doute une des meilleures représentantes du cinéma indépendant américain) construit avec brio un film à suspense, un thriller sans spectacle.

Construit en deux parties assez distinctes (une première partie consacrée aux personnages et aux préparatifs de l’attentat, et une seconde partie mettant les personnages face à leurs nouvelles responsabilités après l’attentat), Night Moves explore les contradictions et les ambiguïtés de la lutte militante radicale, les intentions des uns et des autres sont-elles si pures que cela et ne cachent-elles pas d’autres motivations ? Qu’en est-il vraiment de notre rapport à la nature ? On cherchera en vain l’opinion de la réalisatrice car la grande intelligence de ce film est de nous pousser à nous forger notre propre idée. Une réussite.
USA, 2013
1h50

Réalisation : Kelly Reichardt
Scénario : Jonathan Raymond, Kelly Reichardt
Photographie : Christopher Blauvelt
Musique : Jeff Grace
Interprètes : Jesse Eisenberg, Dakota Fanning, Peter Sarsgaard, Alia Shawkat, Kai Lennox, Logan Miller
Distribution : Ad Vitam

Grand Prix du Festival de Deauville 2013
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - lesinrocks.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques