Les Trois soeurs du Yunnan
(San Zi Mei)


Le Yunnan est une des régions les plus pauvres de la Chine.

Loin des mégapoles qui se développent frénétiquement, le réalisateur Wang Bing (A l’ouest des rails, Fengming, chronique d’une femme chinoise, Le Fossé) décrit le quotidien d’une petite communauté villageoise qui survit dans un dénuement total dans la montagne. Il s’attache plus particulièrement aux trois sœurs d’une famille décomposée.

Au-delà de la description d’une situation sociale, du portrait de ceux qui ne bénéficient pas de la croissance économique de la Chine d’aujourd’hui, Wang Bing, comme dans ses autres films, fait preuve d’un instinct et d’une intelligence des situations (la manière dont lui et sa caméra prennent soudainement en charge un personnage pour ne plus le quitter tant que ce qui détermine ce déplacement ne soit réalisé) qui donnent à ses films une dimension qui force l’admiration et se joue des limites du documentaire. Les films de Wang Bing ne se contentent pas de documenter des faits réels, ils construisent des personnages, sans les « dénaturer », disent la géographie des lieux où ils vivent (ici le contraste entre l’horizon possible en haut des montagnes et l’absence de perspective pour les personnages est saisissant). Enfin, plus que dans ses autres films, l’émotion est forte. Il s’agit d’enfance, d’avenir, et le dénuement est alors encore moins acceptable.

Willy Durand
Chine, 2012
2h35

Réalisation, scénario et photographie : Wang Bing
Distribution : Les Acacias
Critique - critikat.com
Critique - lacor.info
Critique - lemonde.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier GNCR - gncr.fr
Entretien avec Wang Bing - lexpress.fr
Résumé et critique - cineclubdecaen.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques